Réunion Publique à Paris dimanche 15 mai

La lutte socialiste contre la guerre et la faillite du nationalisme tamoul

5 mai 2016

Des sympathisants du Comité international de la Quatrième Internationale en France organisent une réunion publique à Paris le dimanche 15 mai. Les intervenants traiteront du danger de guerre au Sri Lanka et en Asie, de la faillite des partis nationalistes tamouls et de comment les travailleurs tamouls et européens peuvent s'opposer à la guerre et à l'austérité. La réunion s'adressera aux travailleurs, aux jeunes et aux intellectuels de la communauté tamoule et de toutes les nationalités.

Les nationalistes tamouls qui ont longtemps dominé la vie politique de la diaspora tamoule en Europe sont discrédités. Leurs alliés sri lankais, dirigés par l'Alliance nationale tamoule (TNA), sont devenus les soutiens sans vergogne du changement de régime opéré l'an dernier par Washington et qui a vu l’installation du président Maithripala Sirisena et du premier ministre Ranil Wickremesighe. La promesse de ceux-ci qu’ils permettraient une « bonne gouvernance » et amélioreraient la vie des Tamouls n’était qu’un leurre. 

Deepal Jayasekera, le secrétaire adjoint du Parti de l'égalité socialiste (Sri Lanka), la section sri lankaise du CIQI, sera le principal orateur. Jayasekera joue depuis presque trois décennies un rôle dirigeant dans la lutte du PES pour unifier les travailleurs cinghalais, tamouls et musulmans au Sri Lanka, contre la guerre raciale anti-tamoule menée par des gouvernements successifs à Colombo. 

Le 15 mai, Jayasekera expliquera comment l'installation d'un gouvernement pro-américain à Colombo fait partie de la campagne menée par Washington pour forger des alliances à travers l'Asie afin d’encercler la Chine et de préparer une guerre. Le Sri Lanka se trouve entraîné dans le tourbillon des guerres préparées par toutes les puissances impérialistes. Les travailleurs sont confrontés dans cette partie du monde aux mêmes problèmes que les travailleurs de l’Europe où l'OTAN recherche agressivement la confrontation avec la Russie et lance des interventions militaires en Ukraine et en Syrie. 

La lutte du PES pour unifier la classe ouvrière au Sri Lanka et dans le sous-continent indien contre la guerre est une partie intégrale de la lutte du CIQI pour unifier la classe ouvrière internationale en une lutte contre la guerre et pour le socialisme. Les leçons de cette lutte sont essentielles, non seulement pour les travailleurs tamouls en Europe, mais pour tous les travailleurs européens en lutte contre les guerres et les mesures d'austérité imposées par les puissances impérialistes. 

Date : dimanche 15 mai à 15h.

Lieu : Auberge de Jeunesse HI Yves Robert

20, esplanade Nathalie Sarraute (en face du 43, rue Pajol)

75018 Paris

Métros :

Marx Dormoy, Ligne 12

La Chapelle, Ligne 2

Riquet, Ligne 7