Autoworkers Issues

Le Nouveau Parti anticapitaliste en France dissimule des plans pour une attaque historique contre les travailleurs européens de l’automobile

Par Alex Lantier, 1 novembre 2012

Alors que les constructeurs automobiles et les syndicats planifient des réductions drastiques des emplois et des salaires, le NPA fournit des justifications à leur politique réactionnaire.

Le gouvernement français renfloue le constructeur automobile PSA

Par Antoine Lerougetel et Alex Lantier, 29 octobre 2012

Jeudi, le gouvernement français a annoncé le renflouement à hauteur de 5 à 7 milliards d’euros du constructeur automobile PSA Peugeot-Citroën.

L’industrie automobile européenne prépare des licenciements de masse

Par Dietmar Henning, 16 août 2012

Les constructeurs automobiles produisant presque exclusivement pour le marché européen font état de pertes importantes et préparent des licenciements de masse et des réductions de salaire.

Hollande approuve la destruction d’emplois chez PSA au nom de la compétitivité française

Par Anthony Torres, 31 juillet 2012

Le plan de soutien à la filière automobile dévoilé le 25 juillet par Président François Hollande entérine officiellement la politique industrielle anti-ouvrière du nouveau gouvernement.

Austérité à PSA : LO donne une faible couverture de « gauche » à l’inaction des syndicats

Par Anthony Torres, 31 juillet 2012

LO défend l’inaction cynique des syndicats et du gouvernement social-démocrate après l’annonce de la suppression de 8000 emplois à PSA.

La crise européenne de l’automobile requiert une réponse socialiste

Par Ulrich Rippert, 24 juillet 2012

La crise de l’industrie automobile européenne n’est pas de nature temporaire ou conjoncturelle, elle est plutôt la conséquence directe de la crise économique internationale et des mesures d’austérité imposées par les gouvernements européens au nom des banques.

Les travailleurs d’Opel/Vauxhall ont besoin d'une stratégie internationale

Par Déclaration des Partis de l’Egalité socialiste (Royaume-Uni et Allemagne), 1 juin 2012

Le PDG européen de General Motors, Karl-Friedrich Strack, présentera le 28 juin au directoire de GM un projet de restructuration prévoyant des économies annuelles d’un milliard de dollars (800 milliards d’euros).

Pour l’unité des travailleurs de l’automobile en Europe, en Amérique du Nord et internationalement contre les réductions de salaire et les licenciements.

Par Jerry White et candidat à l’élection présidentielle du SEP aux Etats-Unis, 29 février 2012

Le candidat du SEP à l’élection présidentielle, Jerry White, a publié le communiqué suivant pour marquer son opposition aux projets de GM d’attaquer les travailleurs de l’automobile en Europe

Les États-Unis deviennent un centre industriel aux salaires de misère

Par André Damon, 6 octobre 2011

Avec le soutien plein et entier du gouvernement Obama, les entreprises américaines et étrangères se servent des niveaux de chômage et de pauvreté qu'on n'avait plus vus depuis la Grande dépression pour transformer les États-Unis en une plateforme de travail à bas coût en compétition directe avec le Mexique, la Chine et les autres pays à bas salaires.

France: Les travailleurs des fonderies votent la continuation de leur lutte contre les réductions des salaires et les licenciements

Par Antoine Lerougetel, 4 octobre 2011

Quelque 700 travailleurs se sont rassemblés jeudi dernier à la Fonderie Montupet de Diors (Indre) pour soutenir les travailleurs de Fonderies du Poitou, autre fonderie du groupe, qui sont en grève depuis le 2 septembre.

L’usine Volkswagen en Tennessee fixe de nouveaux critères de bas salaires

Par Andre Damon, 26 septembre 2011

Volkswagen Chattanooga, l’usine de montage en Tennessee, qui est connue pour rémunérer l’ensemble de sa main d'oeuvre de production à 14,50 dollars de l’heure, commence à payer à présent 12 dollars les travailleurs nouvellement recrutés.

France : Les travailleurs automobile de PSA manifestent contre les projets de fermeture

Par Antoine Lerougetel, 12 juillet 2011

Les travailleurs de l'usine PSA Citroën-Peugeot dans la région du Nord-Pas de Calais ont fait grève le 7 juillet et 1 200 personnes ont manifesté à Valenciennes contre le projet de fermeture de l'usine en 2015.