L’université d’été 2005 du SEP (USA)

Première conférence : La Révolution russe et les problèmes historiques non résolus du XXe siècle (Partie 1)

Par David North, 26 août 2006

Nous commençons aujourd'hui une série de conférences qui s'étendra sur une semaine intitulée « Le marxisme, la Révolution d’octobre et les fondements historiques de la Quatrième Internationale ».

Première conférence : La Révolution russe et les problèmes historiques non résolus du XXe siècle (Partie 2)

Par David North, 28 août 2006

La conception de l’histoire que nous défendons — une conception qui donne à la connaissance et à l’assimilation théorique des expériences historiques le rôle crucial et décisif dans la lutte pour la libération de l’humanité — est irréconciliable avec tous les courants de pensée bourgeois.

Première conférence : La Révolution russe et les problèmes historiques non résolus du XXe siècle (Partie 3)

Par David North, 1er septembre 2006

Expliquant la capitulation politique face à la vague de réaction stalinienne et fasciste des années 30, Trotsky fit remarquer que la force ne faisait pas que conquérir, mais qu’elle persuadait aussi.

Première conférence : La Révolution russe et les problèmes historiques non résolus du XXe siècle (Partie 4)

Par David North, 2 septembre 2006

Le Comité international de la Quatrième Internationale n’a jamais cherché à nier que la dissolution de l’Union soviétique ait marqué une importante défaite pour la classe ouvrière.

Deuxième conférence : le Marxisme contre le révisionnisme à l’aube du vingtième siècle

Par David North, 2 Septembre 2005

Le développement du mouvement socialiste européen et de l’influence du marxisme sur la classe ouvrière au cours des trois dernières décennies du XIXe siècle figure parmi les phénomènes politiques et intellectuels les plus extraordinaires de l’histoire mondiale.

Troisième conférence : Les origines du bolchevisme et Que faire? (Partie 1)Troisième conférence : Les origines du bolchevisme et Que faire? (Partie 1)Troisième conférence : Les origines du bolchevisme et Que faire? (Partie 1)

Par David North

La conférence d’aujourd’hui sera consacrée à l’analyse d’un des ouvrages politiques et théoriques les plus importants, les plus profonds et, sans aucun doute, parmi les plus révolutionnaires jamais écrits, le Que faire ? de Lénine. Peu d’ouvrages ont été soumis à un tel niveau de déformation et de falsification.

Troisième conférence : Les origines du bolchevisme et Que faire? (Partie 2)Troisième conférence : Les origines du bolchevisme et Que faire? (Partie 2)Troisième conférence : Les origines du bolchevisme et Que faire? (Partie 2)

Par David North

Les fondements théoriques et politiques du mouvement marxiste en Russie furent posés dans les années 1880 lors de la lutte menée par G.V. Plekhanov contre l’influence dominante du populisme et l’orientation terroriste de cette dernière.

Troisième conférence : Les origines du bolchevisme et Que faire? (Partie 3)Troisième conférence : Les origines du bolchevisme et Que faire? (Partie 3)Troisième conférence : Les origines du bolchevisme et Que faire? (Partie 3)

Par David North

Le travail original de Plekhanov influença une génération entière d’intellectuels et de jeunes qui entraient dans une lutte révolutionnaire vers la fin des années 1880 et au début des années 1890.

Troisième conférence : Les origines du bolchevisme et Que faire? (Partie 4)Troisième conférence : Les origines du bolchevisme et Que faire? (Partie 4)Troisième conférence : Les origines du bolchevisme et Que faire? (Partie 4)

Par David North

L’ouvrage de Lénine commence par un examen de la demande exprimée par la tendance économiste – c’est-à-dire les partisans russes d’Édouard Bernstein – pour la « liberté de critique ».

Troisième conférence : Les origines du bolchevisme et Que faire? (Partie 5)Troisième conférence : Les origines du bolchevisme et Que faire? (Partie 5)Troisième conférence : Les origines du bolchevisme et Que faire? (Partie 5)

Par David North

Ces passages ont été dénoncés à maintes reprises comme étant l’expression quintessencielle de l’« élitisme » bolchevik où résiderait les germes de son évolution totalitaire subséquente.

Troisième conférence : Les origines du bolchevisme et Que faire? (Partie 6)Troisième conférence : Les origines du bolchevisme et Que faire? (Partie 6)Troisième conférence : Les origines du bolchevisme et Que faire? (Partie 6)

Par David North

Cela nous amène à la question théorique et philosophique centrale qui sous-tend non seulement la conception de Lénine sur le rôle du parti, mais aussi tout le projet marxiste.

Troisième conférence : Les origines du bolchevisme et Que faire? (Partie 7)Troisième conférence : Les origines du bolchevisme et Que faire? (Partie 7)Troisième conférence : Les origines du bolchevisme et Que faire? (Partie 7)

Par David North

Alors comment la conscience politique de la classe ouvrière devait-elle être développée ? La réponse donnée par Lénine à cette question doit être étudiée attentivement.

Quatrième conférence : Le marxisme, l'histoire et la science de la perspective (Partie 1)

Par David North, 12 juin 2008

Il n'y a pas d'aspect du marxisme qui ait soulevé autant d'opposition que sa revendication d'avoir placé le socialisme sur une base scientifique. D'une façon ou d'une autre, ces critiques trouvent cette déclaration inacceptable, non plausible ou même impossible.

Quatrième conférence : Le marxisme, l'histoire et la science de la perspective (Partie 2)

Par David North, 13 juin 2008

Les évènements des années 1789-1794 ont sans aucun doute fourni une impulsion pour le développement d'une science de l'histoire. Une révolution ayant commencé sous la bannière de la Raison prit une orientation que personne n'avait prévue ni projetée.

Quatrième conférence : Le marxisme, l'histoire et la science de la perspective (Partie 3)

Par David North, 14 juin 2008

On peut affirmer, je crois, que ce fut au sein du mouvement social-démocrate russe que le marxisme, en tant que science d'une perspective historique et politique atteignit son plus grand développement.

Quatrième conférence : Le marxisme, l'histoire et la science de la perspective (Partie 4)

Par David North, 16 juin 2008

Léon Trotsky, alors âgé de 25 ans, donna vers la fin de 1904, à l’aube des bouleversements révolutionnaires de l’année qui allait suivre, les grandes lignes d'une analyse très originale de la dynamique socio-économique et politique de la lutte anti-tsariste en Russie.

Cinquième conférence : La Première Guerre mondiale : L'écroulement du capitalisme (Parti 1)

Par Nick Beams, 11 février 2009

Dans son livre La Guerre et l'Internationale, d'abord publié sous forme périodique dans le journal Golos en novembre 1914, Léon Trotsky fournit une analyse tout à fait remarquable et pénétrante de la guerre qui avait éclatée juste trois mois auparavant.

Cinquième conférence : La Première Guerre mondiale : L'écroulement du capitalisme (Parti 2)

Par Nick Beams, 12 février 2009

La guerre de 1914 et la révolution de 1917 — ce sont là les deux grands évènements qui ouvrirent l’époque historique actuelle et qui dans une grande mesure continuent de la définir.

Cinquième conférence : La Première Guerre mondiale : L'écroulement du capitalisme (Parti 3)

Par Nick Beams, 13 février 2009

L’accent mis jusqu’ici sur le rôle de l’Allemagne ne devrait pas être interprété comme signifiant que l’Allemagne ait été en quoi que ce soit davantage responsable de la guerre que les autres grandes puissances et que de ce fait, elle ait été à juste titre déclarée « responsable de la guerre » comme cela fut décrété par le Traité de Versailles.

Cinquième conférence : La Première Guerre mondiale : L'écroulement du capitalisme (Parti 4)

Par Nick Beams, 14 février 2009

Dans son analyse de la guerre, James Joll, notant les déclarations de la Seconde Internationale selon lesquels les guerres sont inhérentes à la nature du capitalisme et cesseront seulement quand l’économie capitaliste sera remplacée, reconnaissait que cette doctrine, si elle était vraie, « fournirait l’explication la plus complète du déclenchement de la Première guerre mondiale, bien qu’elle laisserait ouverte la question de savoir pourquoi cette guerre particulière avait commencé à ce moment particulier de la crise montante du capitalisme. »

Cinquième conférence : La Première Guerre mondiale : L'écroulement du capitalisme (Parti 5)

Par Nick Beams, 16 février 2009

L’analyse de Lénine, tant dans L’impérialisme que dans ses écrits au cours de la guerre et jusqu’à la révolution d’octobre, ne peut être comprise qu’en prenant en considération les conceptions auxquelles elle s’opposait. L’impérialisme est une réfutation directe de Karl Kautsky.

Sixième conférence : Le socialisme dans un seul pays ou la révolution permanente (Partie 1)

Par Bill Van Auken, 7 septembre 2006

En considérant la question de socialisme dans un seul pays contre révolution permanente, nous traitons des fondements théoriques du mouvement trotskyste.

Sixième conférence : Le socialisme dans un seul pays ou la révolution permanente (Partie 2)

Par Bill Van Auken, 9 septembre 2006

La thèse avancée en 1924 par Boukharine et Staline et selon laquelle le socialisme pouvait être réalisé en Union soviétique sur la base des réserves nationales de celle-ci et indépendamment du sort de la révolution socialiste au niveau international représentait une révision fondamentale de la perspective qui avait guidé la direction soviétique et l’Internationale communiste sous Lénine.

Sixième conférence : Le socialisme dans un seul pays ou la révolution permanente (Partie 3)

Par Bill Van Auken, 11 septembre 2006

La campagne contre la révolution permanente était l’expression obligée du développement du nationalisme au sein du Parti bolchevique et le début de la réaction contre la Révolution d’octobre qui avait été menée sur la base de cette théorie.