Il y a 25 ans: Le code source du World Wide Web était rendu public

2 mai 2018
Tim Berners-Lee en 1994 (Photo: CERN)

Le 30 avril 1993, le CERN (l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire) rendait le code source du World Wide Web domaine public et libre de droits de licence. Tim Berners-Lee, qui créa le web en 1989, exhorta le CERN à distribuer son invention en code ouvert (open source). On considère que cette décision marque la véritable date de naissance du World Wide Web et est la raison fondamentale qui a permis son rapide développement international.

Le logiciel nécessaire pour faire fonctionner un serveur web, un navigateur de base et la librairie de code a été mis dans le domaine public par le CERN avec cette déclaration: «Le CERN cède tous les droits de propriété intellectuelle liés à ce code, tant le code source que le binaire. Tout le monde est désormais libre de l’utiliser, de le dupliquer, de le modifier et de le diffuser.»

Les concepts de logiciel libre, gratuit et de domaine public étaient encore tout nouveaux à l’époque, ayant été développés en parallèle par Richard Stallman au MIT et la Free Software Foundation. La licence publique générale (GPL) fut développée en opposition directe à l’industrie des ordinateurs personnels, axée sur la quête du profit, et dirigée par des sociétés comme Microsoft et Apple.

Plus de 500 serveurs web étaient en fonction fin 1993. Un an après l’annonce du CERN, en avril 1994, le World Wide Web comptait déjà 10.000 serveurs et 10 millions d’utilisateurs. Berners-Lee allait ensuite fonder le World Wide Web Consortium (W3C) en 1994, l’organisation qui continue de surveiller le développement des standards web à ce jour.