Lors d’une conférence de presse à Colombo, David North souligne l’importance contemporaine du trotskysme

Par nos journalistes
4 octobre 2018

David North, le président du comité éditorial international du World Socialist Web Site, a pris la parole lors d’une conférence de presse tenue à Colombo le 1er octobre, à l’occasion des réunions publiques organisées à l’occasion du 80e anniversaire de la fondation de la IVe Internationale et du 50e anniversaire de celle du Parti de l’égalité socialiste (SEP) au Sri Lanka. Il devait parler à l’Université Peradeniya de Kandy le 3 octobre et parlera au nouvel hôtel de ville de Colombo le 7 octobre.

North donna un aperçu de la lutte de Léon Trotsky contre la bureaucratie stalinienne en Union soviétique, qui aboutit à la fondation de la IVe Internationale, et dit aux journalistes que la lutte de plusieurs décennies pour l’internationalisme socialiste revêtait une importance capitale dans la lutte contemporaine pour le socialisme.

David North

Le trotskyste américain a remercié le SEP de l’avoir invité à parler au Sri Lanka, ajoutant : « La lutte pour les principes et courageuse que le SEP a mené pendant un demi-siècle, pour l’unité de toutes les couches de la classe ouvrière au Sri Lanka, peu importe leur origine ethnique ou religieuse, est bien connue et a inspiré les socialistes du monde entier ».

Ouvrant la conférence de presse, le secrétaire général du SEP, Wije Dias, a déclaré que les classes dirigeantes capitalistes ne pouvaient pas expliquer les raisons sous-jacentes de la crise économique actuelle, encore moins présenter de solutions, et s’orientaient vers des formes de pouvoir dictatoriales et autocratiques.

Wije Dias

« Seuls le SEP et le Comité international de la Quatrième Internationale (CIQI) et sa publication, le WSWS, ont été en mesure de fournir une explication viable de la crise économique et de la crise politique qui l’accompagne », a-t-il déclaré.

Présentant David North, Dias décrivit le rôle joué par le président du comité de rédaction international du WSWS au sein du mouvement trotskyste mondial pendant quatre décennies et remémora aux journalistes ses livres dont certains sont traduits en cinghalais et en tamoul. Parmi ceux-ci figurent « En défense de Léon Trotsky », « La Révolution russe et le vingtième siècle inachevé », « Un quart de siècle de guerre : la poussée des États-Unis pour l’hégémonie mondiale1991-2016 », et « L’héritage que nous défendons : Une contribution à l’histoire de la Quatrième Internationale ».

L’intervention de North à la conférence de presse, à laquelle assistaient des journalistes de la chaîne de télévision nationale Rupavahini, du réseau de télévision indépendant d’État (ITN), de Capitol Radio et de Lanka Web News, a suscité plusieurs questions de fond. Un journaliste de Capital Radio a demandé comment les socialistes devraient répondre aux « défis posés par les nouveaux développements technologiques ».

David North lors de la conférence de presse

North répondit : « Le développement de la technologie est un facteur extrêmement évolutif. Les socialistes considèrent que la technologie est un facteur facilitant le développement du socialisme. Premièrement, il fournit aux masses un accès direct à de grandes quantités d’informations. Deuxièmement, cela facilite grandement les moyens de communication, contribuant à l’unification des luttes de la classe ouvrière et transcendant et sapant les frontières nationales ».

« Enfin, des développements tels que l’intelligence artificielle permettent de réorganiser l’économie mondiale dans l’intérêt de la population mondiale. Une fois que les moyens de production ont été retirés des mains de la propriété privée – la production pour les profits – ces développements permettent d’unifier les travailleurs du monde entier, d’utiliser la production dans l’intérêt de la majorité et d’introduire une planification scientifique ».

Le même journaliste a demandé à North de commenter ce qui semblait être « un moindre intérêt pour le socialisme chez les jeunes ».

North a répondu en expliquant que les trahisons et les falsifications historiques du stalinisme et de la social-démocratie, ainsi que la dissolution de l’Union soviétique « ont créé une immense confusion parmi les masses. Les partis qui se disaient ‘socialistes’ et ‘communistes’ ont mené une politique qui n’a jamais été marxiste ».

« Mais nous vivons à présent dans une période différente, où la classe ouvrière prend une fois encore de l’élan et doit lutter contre les attaques de la réaction sociale et politique, » a poursuivi North.

« Les trois dernières décennies ont vu un déclin universel des conditions de vie de larges couches de la classe ouvrière. Après des décennies de propagande anticommuniste aux États-Unis, le socialisme suscite désormais un intérêt massif et croissant. Les jeunes ont maintenant une vision plus favorable du socialisme après avoir vécu sous le capitalisme. Je pense que nous vivons maintenant une période où le socialisme, le marxisme révolutionnaire et l'internationalisme vont trouver une réception plus large dans la classe ouvrière ».

Un journaliste d'ITN a demandé comment la Quatrième Internationale réagit envers les autres « organisations de gauche ».

North a déclaré que de nombreux mouvements politiques émergeant de la crise et de la radicalisation actuelles n’ont pas de réponses sérieuses et ne peuvent fournir de réponses aux questions historiques concernant le sort des divers mouvements bourgeois nationaux qui ont échoué dans tous les pays.

« Le mouvement trotskyste a analysé et expliqué leurs sophismes. Contrairement à toutes ces organisations, le point de départ du CIQI n’est pas la situation nationale d’un pays donné, mais la politique mondiale et l’économie mondiale, » a déclaré North.

Sur ITN à 18 h 30 le bulletin d’information en cinghalais comprenait un compte-rendu de trois minutes de la conférence de presse montrant les couvertures des livres de North. Le service d’information en anglais du réseau, ainsi que « Vasantham », son bulletin en tamoul, ont également diffusé de brefs reportages.

(Article paru d’abord en anglais le 3 octobre 2018)